Le SEO, C’est quoi ?

Au premier abord, le SEO n’est pas quelque chose de facile à comprendre. En effet, lors d’entretiens téléphoniques ou écrits, j’ai pu constater qu’un grand nombre de personnes n’avait jamais entendu parler de cet art auparavant. C’est pour cette raison que je vous propose de faire un petit tour rapide sur ce qu’est le SEO, tout en vous expliquant son utilité, son fonctionnement et ses risques au sein d’un projet.

Définition

Le SEO (Search Engine Optimization) est l’art d’optimiser un projet web et son environnement pour les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo…). Plus communément appelé référencement naturel, son but est d’augmenter la qualité, la compréhension, mais surtout la visibilité d’un site internet au sein des résultats des moteurs de recherche.

De manière générale, le SEO est seulement la somme d’optimisations sur le site (on-site) et en dehors du site (off-site). Ensuite, seuls les moteurs décident de notre éligibilité à être convenablement visible ou non au sein de leurs résultats. Bien sûr, il existe autour de ces optimisations un certain nombre de choses à effectuer comme les audits, le suivi, la planification, etc.

Le référencement est donc une science particulière dans le sens où son utilisation ne fait qu’induire les moteurs (ou plutôt leurs algorithmes) à nous positionner, indexer et/ou évaluer convenablement.

A noter que le référencement naturel n’est pas seulement le fait d’être référencé (dans le sens classé ou indexé) au sein des résultats, ceci étant purement un tic de langage.

Importance

D’un point de vue général, une stratégie de référencement agit sur le trafic naturel, c’est-à-dire le trafic provenant des résultats naturels et non-sponsorisés des moteurs de recherche (voir illustration).

Résultats sponsorisés à droite et naturels à gauche

Les résultats naturels sont différents des résultats sponsorisés.

Généralement, ce sont les trois premières places de ces résultats naturels qui prennent la majorité du trafic. Certaines études parlent même de près de 90 % de trafic généré sur la première page, dont plus de 60 % exclusivement sur les trois premiers résultats. En clair, si vous vous trouvez en bas de la première page ou quelques pages plus loin sur l’une des requêtes de votre activité, vous ne récoltez qu’une portion infime de trafic naturel. C’est pour cela que le SEO est important.

Le référencement naturel vous permet de positionner convenablement vos pages sur plusieurs mots ou expressions clés porteurs de trafic ciblé, c’est-à-dire en rapport avec votre activité et ce que vous proposez. Les internautes accèdent ainsi à votre site via des requêtes ciblées qui les dirigent vers le contenu qu’ils désirent. Cela augmente par la suite (de par leur satisfaction) vos visites, ventes, etc.

Par ailleurs, il est à noter qu’aujourd’hui le positionnement n’est pas le seul critère important à observer en SEO. En effet, comme nous l’avons vu au-dessus, une stratégie SEO permet d’améliorer l’environnement d’un site, ce qui signifie que votre volet popularité sera lui aussi optimisé. Vous bénéficierez ainsi de trafic direct provenant des moteurs de recherche, mais aussi de trafic indirect provenant des réseaux/médias sociaux ou encore des liens qui pointent vers votre site (backlinks).

Risque

Au début des années 2000, le SEO était beaucoup plus simple qu’aujourd’hui. En effet, il suffisait d’avoir un bon nom de domaine, un contenu truffé de mots-clés, des liens (entre autres) et nous obtenions de la visite en masse quoi que nous faisions. C’était une époque relativement permissive puisqu’il y avait peu de contrôles ou de pénalités de la part des moteurs de recherche.

Cependant, aujourd’hui, le web a bien évolué. Avec l’arrivée des filtres et des pénalités sanctionnant les mauvaises pratiques (Google Panda, Google Penguin ou autre), optimiser un site internet et son environnement est devenu beaucoup plus difficile et long. En effet, nombre d’entreprises se sont vu pénalisées par les moteurs de recherche suite à l’utilisation de techniques n’étant pas en accord avec les règles des moteurs.

Ainsi, le référencement est devenu aujourd’hui beaucoup plus encadré pour éviter le SPAM, le contenu de mauvaise qualité, le vol, etc. Prioriser les stratégies sur le long terme est donc d’actualité pour pouvoir effectuer un travail professionnel sans embuches.

En d’autres termes, le SEO demande aujourd’hui beaucoup plus d’efforts, de temps et de volonté, mais il n’est risqué que si l’on souhaite prendre des risques avec des techniques à la limite (ou plus) des règles des moteurs. De toute façon, il est évident qu’un certain nombre de questions relatives au référencement restent en suspens et que seule l’expérience pourra aider (voir l’article de Eskimoz comportant quelques sondages SEO intéressants).

Fonctionnement

Comme nous l’avons vu précédemment, le référencement naturel est basé sur un principe d’optimisation. Cependant, il y a de nombreuses règles à respecter et il faut donc éviter de rentrer dans des sur-optimisations exagérées ou dans des pratiques risquées provoquant sanctions, incompréhensions ou plus encore.

Pour éviter les mauvais choix et les accidents, le meilleur moyen est de se préparer tout en effectuant un suivi régulier. Il faut pour cela faire un état des lieux complet du site internet puis réaliser une stratégie souple en fonction des objectifs, budgets, moyens de l’entreprise.

Comme marqués dans la page dédiée à mon entreprise, la plupart des référenceurs et moi-même travaillons sur des points/critères SEO organisés autour de trois grands axes :

  • La Technique
  • Le Contenu
  • La Popularité

La partie Technique correspond aux optimisations en rapport avec le fonctionnement général d’un site. On y retrouve plusieurs domaines comme l’administration système, le développement web, le webdesign, l’ergonomie, etc. Ces optimisations permettent de partir sur une bonne base de travail pour pouvoir présenter la valeur ajoutée d’un site. En clair, on prépare le terrain.

Le second axe quant à lui regroupe le Contenu. Cela peut être du texte, des images, une vidéo, une page produit, etc. L’objectif ici est de créer une valeur ajoutée. Par analogie, on pourrait comparer chaque contenu avec un produit d’un magasin pignon sur rue. Cette partie est donc essentielle pour pouvoir améliorer sa visibilité sur le long terme (pas de produits/choix = pas de magasin).

Enfin, la troisième partie appelée Popularité est quasiment basée à l’extérieur du site. Elle permet de montrer/mettre en avant une valeur ajoutée ainsi qu’une expertise. Tout cela afin d’acquérir et de fidéliser le maximum d’internaute sur son projet. Cet axe est très important, car il permet de ne pas se noyer dans la masse.

En résumé, le SEO et relativement simple… On regarde les moyens à disposition, on étudie le site et décèle ses problèmes, on crée une stratégie, on corrige minutieusement et stratégiquement les critères ayant de l’impact, puis on se remet en question avant de continuer le cycle.

Boostez mon trafic !