Mon avis sur la sortie de Google Penguin en temps réel

Mon avis sur la sortie de Google Penguin en temps réel

Vous l’avez sans doute vu passer et je profite de ces quelques instants de répit dans mon emploi du temps pour vous dire mon avis sur cette annonce de la sortie de Google Penguin en temps réel.

Je ne vais pas vous réexpliquer ce qu’est Google Penguin en détail, ça sanctionne les sites qui font des trucs un peu dégueulasses au niveau de leur profil de liens. En gros, les techniques spammy avec les backlinks, ça passe moins bien avec ce genre de filtre anti-spam.

Je ne vais pas non plus refaire tout le communiqué puisque tout est sur ce lien officiel de l’annonce faites par Google et notamment Gary Illes.

AVERTISSEMENT : Réaction à chaud et on ne sait rien pour le moment, pas assez de recul.

Mon avis sur la publication en elle-même

Minable. Juste minable. Ca fait deux ans qu’on attend ce jour, qu’on n’arrête pas d’entendre que ça va sortir « prochainement », qu’on n’a « pas de date à donner », que les équipes travaillent « durs » là-dessus, etc… et deux ans plus tard, ils nous pondent ça, un vulgaire article de même pas 500 mots où on dit qu’on vous a écouté, que maintenant le filtre est en temps réel et que ça devrait arranger tout le monde… sans oublier bien sûr que le filtre est encore plus précis et que si tu fais le con, tu va te faire taper sur les doigts.

Que faut-il faire ? Comment ça marche ? Comment savoir si on s’est pris une lourde sur le pied ? Où est la pédagogie ? Où sont les explications ? Ça fait deux ans qu’on attend cela et les équipes ne sont même pas fichues de donner un mode d’emploi ? WTF sérieux ? Communication, 0.

Mon avis sur Penguin en temps réel

Pour l’instant j’ai du mal à y croire. Pourquoi ?

Imaginez un professeur qui corrige ses copies. Il a un tas qu’il doit examiner et un tas qui est corrigé. Il traite son tas de copies et quand il a terminé, il distribue aux élèves les résultats : tu es SPAM alors tu dégage, toi tu as fait du bon travail, continue.

Ça, c’était avant.

Maintenant, projetons-nous dans le Penguin temps réel.

Tu as ton professeur, toujours avec son tas de copies à examiner et son tas de copies corrigées. Le prof corrige continuellement ses copies puisque le tas est sans cesse alimenté par les sites déjà présents sur internet, mais aussi ceux qui sont en train d’être créent. Son tas de copies corrigées, lui aussi, grossit pas mal. Sauf que tu as un truc qui change, c’est que vu que c’est en temps réel, t’as juste à prendre ta feuille et à la mettre dans les copies à examiner. Un peu comme une pénalité manuelle sauf que c’est (pour l’instant, a priori) fait automatiquement.

Bon alors là on se dit, j’ai une mauvaise note, une deuxième mauvaise note, j’ai fait plusieurs fois le con… donc au conseil de classe, je me fais dégager une bonne foi pendant X temps ou définitivement.

Sauf que, j’ai pensé à cette éventualité d’avoir des limites, mais ça ne peut pas spécialement marcher en fait. Tu as des mecs, ils ne savent même pas ce que c’est le SEO, les backlinks, le SPAM, etc. Tu as des tas de sites qui se font attaqués, tu as des tas de sites qui se font NSEO dans leur gueule, tu as des tas de sites qui font des liens entre amis et qui crée du lien, car le web, c’est justement ce principe d’interconnexion… Ça ne serait pas assez juste de mettre des limites pareilles et ça serait trop strict.

Du coup, même si c’est une réaction à chaud, c’est soit trop permissif, soit trop strict.

J’ai du mal à croire qu’un tel dispositif peut être en place, surtout qu’il faudrait pouvoir recalculer sans cesse la popularité d’un site, d’une page, d’un lien particulier situé à un endroit particulier dans un contexte particulier avec une ancre particulière… Compliqué et beaucoup de questions restent sans réponse.

Mes résultats

Rien pour le moment, on attend quelques jours/semaines. On se tient au jus.

Conclusion

Une publication irresponsable, des gros gros doutes sur le fonctionnement qu’il faudra m’expliquer et aucune fluctuation si ce n’est les SERP qui bougent un peu depuis début septembre. Ma copie est rendue, j’attends la vôtre.

Partager cet article

Commentaires (5)

  • Yoann

    Je comprends et partage ton sentiment Thomas. Bel exemple en tout cas. Tu penses quoi du passage suivant du communiqué :  » Cela signifie également que nous ne commenterons pas les mises à jour à l’avenir. » ?
    Je pense, pour ma part, qu’il s’agit juste d’une mise à jour de Pinguin, qu’ils vont en faire de plus en plus régulièrement mais que pour éviter de communiquer ils parlent de temps réel…
    Enfin bref, comme tu dis, On se tient au jus ;)

    23 septembre 2016 at 16 h 29 min
  • Thomas Cubel

    @Yoann : Je l’ai écrit à chaud et je ne sais pas si ce que j’ai dit sera encore vrai dans quelques heures, mais j’avais besoin que ça sorte. Pour le passage que tu indiques, ils vont continuer à faire zéro communication comme ça on ne saura pas quand est-ce que tel ou tel algo est lancé, ce qui impliquera probablement des peurs. Pour ta vision du truc, elle n’est pas déconnante. On verra bien. Tout ça c’est que de la communication.

    23 septembre 2016 at 17 h 43 min
  • Jonathan

    Dommage qu’il y ait autant d’attente et qu’au final on en sache pas vraiment vraiment plus. :/

    23 septembre 2016 at 19 h 17 min
  • Mitsu

    Je pense que ton point de vue est biaisé parce que tu pars du principe que Google à un rôle de prof/juge qui doit donner des chocolats aux gentils et punir les méchants. Tu parle de justice mais ce n’est pas son objectif d’être juste.

    Le mec qui se fait dégagé à cause de Penguin => Dégagé de la SERP -> Serp de meilleur qualité statistiquement puisque sa place était illégitime. Il revoit sa copie, enlève les liens artificiel disons, il remet sa copie et oui il va être remis a la position qui lui est légitime, peut être moins qu’avant car nettoyé de certains liens. Ce qui permet d’épurer en continue les SERPs. Point de vue qualité des SERPs c’est loin d’être déconnant.

    Toi, ce que tu dit : c’est que finalement ce n’est pas juste vis à vis des webmasters, parce que c’est soit trop strict soit pas assez.
    Google ne cherche pas à être juste ou injuste, il souhaites juste améliorer la qualité de ses serps, il garde entretien son monopole et garanti sa cash machine (Adwords).

    29 septembre 2016 at 13 h 46 min
  • Thomas Cubel

    @Mitsu : Je ne pense pas que Google est un prof, un juge… mon exemple était peut-être mal choisi je te l’accorde, c’était une réaction à chaud, c’est pour cela aussi que j’ai mis un avertissement. Je sais très bien que Penguin & co, c’est pour améliorer la qualité des résultats et améliorer son service (tout en allant vers adwords bien entendu comme tu l’as souligné -> c’est son business model). Il n’y a pas d’histoire de méchants ou de gentils, on ne sait même pas dans quelle catégorie nous serions en plus. Je comprends que ça puisse être ambiguë ce que j’ai marqué. Maintenant, j’entendais par là qu’améliorer Penguin et le mettre en continue, ça risque de nous faire rentrer dans une toute nouvelle ère niveau netlinking (on y est déjà d’ailleurs pour moi). On va juste avoir à faire des tests et voir où sont les limites, les fréquences, les analyses… La psychose n’est plus totalement là si tu réfléchis bien à ce concept de temps réel -> On n’aura plus peur d’attendre 2 ans.
    On se sait rien pour le moment, je le répète, et il faut vraiment qu’on prenne du recul et qu’on fasse des tests.

    29 septembre 2016 at 15 h 52 min

Commentaires fermés.