Mes Mots SEO – Ecrit n°3 : Le choix du navigateur pour travailler

Vivaldi le navigateur

Ça y est, ma décision est prise : je change de navigateur par défaut. Ça fait des mois et des mois que je me tâte à vouloir en changer, mais aujourd’hui c’est décidé, je dis quasiment au revoir à Firefox après près de 10 ans de vie commune, le temps que ça s’améliore de leur côté au niveau de la performance et de la gestion du JavaScript.

Un navigateur, c’est un outil de travail, et quand je vois des pages comme Facebook qui n’arrive pas à charger alors que j’ai la fibre 100 mégas ainsi qu’un PC de course doté d’un Intel Core i7, on a de quoi se poser beaucoup de questions.

J’ai essayé de passer sur Chrome puisque beaucoup de gens me l’on conseillé, mais quand on est référenceur et ancien développeur et qu’on se rend compte que Google fait tout pour nous surveiller et qu’en plus de cela, on ne trouve pas le bug qu’untel a trouvé sur notre projet car justement le navigateur corrige tout ce qu’il voit, j’ai préféré éviter.

Alors après on a d’autres alternatives par rapport à Firefox : Opera, Safari, Internet Explorer, Edge… Je vous laisse regarder la liste des navigateurs web existant sur Wikipedia, mais aucun ne m’a convaincu à par un seul : Vivaldi.

J’adore Firefox, je les soutiendrai toujours, mais à travers ce navigateur conçu pour la productivité et souple, je vois le futur du navigateur. Je trouve qu’ils ont vraiment pas mal d’idées comme les blocs-notes, les marques pages, l’apparence qui change en temps réel, le client email, les commandes rapides, la personnalisation, etc. Seul hic que je lui trouve pour le moment, il n’y a pas encore d’extensions et pour faire son métier, c’est assez contraignant parfois. (Si quelqu’un veut s’amuser à coder une extension SEO, qu’il me contacte !)

EDIT 15h 27/11/2015 : Je n’avais refait la manipulation, mais après un Tweet de Victor, on peut maintenant mettre des extensions de Google Chrome, ce qui améliore les choses ! On va peut-être tout passer chez Vivaldi en fait !

Du coup, vu que je le trouve vraiment bien et qu’il m’aide au quotidien, je vais le passer en navigateur par défaut pour faire l’essentiel de mes recherches. Par contre, j’utiliserai tout de même Firefox pour ma veille, le partage avec Buffer, lorsque je fais un audit et d’autres tâches qui nécessitent une extension.

Ainsi, en attendant que Firefox corrige ses problèmes, je vais tester Vivaldi encore plus et me faire une idée de l’évolution de la bête pour voir s’il continue de me correspondre. Quand je vois qu’ils ont sorti la version Beta récemment et que l’histoire de ce navigateur est tout simplement génial, j’ai envie de leur faire confiance. On verra la décision définitive dans quelque temps lorsque Vivaldi aura pris de l’âge.

Petit point pratique pour tout entrepreneur : choisissez bien votre navigateur et surtout l’ensemble de vos outils de travail. Perdre du temps sur des technologies, ça ne devrait pas exister.

Commentaires

      Nicolas

      says:

      Je suis assez d’accord avec toi. Néanmoins, je voudrais nuancer un peu le propos : Firefox s’améliore vraiment très vite.

      Ceci dit, Vivaldi est un projet intéressant qui pourra convenir aux nostalgiques d’Opera 12 (d’où la présence d’un client email). Il utilise le même moteur de rendu que Chrome, donc si vous êtes sur Chrome et que vous souhaitez plus d’anonymat cela peut être une bonne solution.

      Par contre, je vois d’un mauvais œil la compatibilité des extensions Chrome. Je pense que pour atteindre cette compatibilité, Vivaldi partage beaucoup de code avec Chrome. La question que je me pose c’est jusqu’où ils vont ?
      Cela, plus le fait qu’il s’agit encore d’une beta, font que je n’ai pas encore passé le cap…

      Personnellement, j’ai laissé tombé Chrome depuis que je fais du référencement à 100% et Firefox est le navigateur qui m’apporte le plus de satisfaction.

      Puisqu’on parle de navigateur, tout consultant SEO fini par utiliser à un moment ou l’autre “lynx” pour observer comment un bot voit un site non ? ;) (pour ceux qui ne connaissent pas : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lynx_%28navigateur%29 )

      Et puisque c’est mon premier commentaire ici : bravo Thomas pour les podcasts, ils sont vraiment intéressants et je découvre à chaque fois des choses. Un grand merci pour ce travail et j’espère que tu vas pouvoir continuer longtemps.

        Thomas Cubel

        says:

        @Nicolas : Merci pour ce super commentaire ! Je suis d’accord avec toi concernant Firefox, ça avance vite. J’ai moi même voulu participer au projet il y a quelque temps car la communauté Mozilla fait un super boulot, ils ont plein d’ambitions et ne se laissent pas écraser par des idéologies ou par d’autres sociétés qui ont 1000 fois plus de moyens, tu n’as qu’à regarder mon footer et ça montrera bien mon implication, même si je n’ai plus le temps.

        Maintenant, concernant le navigateur en lui-même et mon travail, je devais prendre une décision car ça m’handicapait. Je suis une personne qui aime bien les choses propres, rapides et bien faites. Firefox est vraiment super et ça fais deux-trois ans que j’ai des problèmes de ralentissement, etc. On ne peut pas dire que je n’ai pas attendu, j’ai même installé les versions en développement à des moments pour avoir les correctifs plus rapidement.

        Je ne pars pas définitivement de Firefox et je ne leur fait pas un doigt d’honneur, je vais essayer Vivaldi de manière plus poussée en tant que navigateur par défaut. Si je découvre des merdes ou je ne sais quoi, je retournerais sur Firefox. Et si Firefox avance vite et améliore ma productivité plus que Vivaldi ou l’équivalent, je retournerais là-bas. Par le constat, Vivaldi est un navigateur qui fonctionne, qui a toutes les extensions que l’on souhaite, il est plus rapide que la plupart des navigateurs, il est beau… Il a vraiment tout pour plaire. Cet après-midi, je ne me suis pas posé une seule question par rapport à cet outil de travail alors qu’avec Firefox, c’était tout le temps “Dépêche”, “putin tu as encore bugué”…

        Pour les extensions, je pars du principe que c’est une société indépendante qui code la plupart du temps, après pour le passage des flux tout ça… Je ne sais pas, mais je pense que c’est assez bon niveau confidentialité, ils se rapprochent des discours à la Firefox, Qwant, etc.

        Pour Lynx, c’est clair qu’on l’a tous utilisé. J’utilisais le Spider Web Simulator de l’extension “Foxy SEO Tools” pour avoir la forme du contenu, c’est peut-être un des trucs que je vais regretter car je le trouvais vraiment pas mal ce truc.

        Pour les podcasts, bien sur que ça va continuer, j’ai 4 invités en liste d’attente, ils sont juste tous overbooké ahah ;)
        Pour la petite exclu, je vais interviewer un mec de chez Vivaldi à l’écrit prochainement, mais chut, faut pas le dire !

          Ez'

          says:

          Oh, je n’ai jamais entendu parler de ce navigateur, merci de l’article Thomas, je vais me hâter de tester celui-ci, car j’avoue avoir déjà depuis un bon moment Firefox pour sa “lenteur” et effectivement chrome a tendance à camoufler pas mal de choses. Ceci dit, pour moi, il sera en test, mais pas par défaut. À voir si j’accroche ou non. :)

            Pierre

            says:

            Salut,
            @Thomas : Bienvenue au petit club des amis de Vivaldi :) À noter que le client IMAP/SMTP n’est pas encore opérationnel dans ce tout jeune Vivaldi. De nombreuses autres fonctionnalités et des optimisations de performances sont à attendre car l’équipe Vivaldi n’a “que” ça à faire finalement, et ils adorent ça, surtout les anciens d’Opera :-D
            @Nicolas : À part l’évolution normale de ses moteurs de rendu/scripts, en quoi Firefox s’est il tant ou rapidement amélioré depuis ses premières versions, il y a dix ans ? Ne compte-t-il toujours pas essentiellement sur des extensions pour offrir des fonctionnalités ou des possibilités de personnalisation ? Certaines rares fonctionnalités originales, comme les groupes d’onglets, sont même en train de disparaître…
            Concernant les extensions de Chrome, elles sont supportées dans Vivaldi au même titre, je pense, que tous les autres navigateurs utilisant le moteur de rendu Chromium/Blink. Si il y a une faille dans une extension, elle devrait pouvoir toucher Vivaldi, comme les autres. C’était le cas avec tous les navigateurs basés sur Gecko supportant les extensions de Firefox.

              Thomas Cubel

              says:

              @Ez’ : Je me souviens que tu étais passé sur Chrome à des moments aussi. Vivaldi est pas mal, tu vas voir !

              @Pierre : Merci pour le commentaire ;) Je pense qu’il va me plaire. Depuis le début d’année je le surveille et je vois des très bonnes choses. A noter que tu n’as pas vraiment tord à propos de Firefox. On a eu la synchronisation, les appels vidéos, un peu de personnalisation (qui fait laguer au passage), mais pas de trucs de malade. Les extensions marchent bien sur Vivaldi, je confirme.

                Arthur Cassarin-Grand

                says:

                Salut Thomas,

                Merci, je ne connaissais pas Vivaldi :) Ce projet me fait beaucoup penser à celui de Yandex, qui a fait un navigateur très orienté anonymat/sécurité. A l’époque, j’étais super emballé d’autant que c’est compatible avec les extensions Chrome et que j’ai pu donc “transférer” mon environnement de travail. Mais bon, le poids des habitudes revenant, je n’ai pas vu de fonctionnalité qui m’ait assez transcendé pour définitivement abandonner Chrome.
                Pour Vivaldi, j’ai peur que ce soit un peu la même chose : qu’apporte t-il – pour le moment – de vraiment plus que Chrome, outre l’hypothèse d’être moins bavard avec Big Google ? Sachant que, moi le premier, est toujours connecté à un compte Google sauf quand il s’agit de faire des audits où j’utilise un navigateur à part, si Google ne nous a pas par la porte, il nous aura par la fenêtre :D

                Le gros manque pour Vivaldi pour le moment, c’est de pouvoir “switcher” de compte Google. Comme je bosse à la fois en agence et à mon compte, j’ai besoin d’avoir des infos de navigation vraiment séparées, du coup bah…je ne connais aucun autre navigateur à part Chrome qui me permette de faire la séparation x)

                En tout cas, leur vidéo de présentation m’a semblé très sincère et après tout, ils ne sont qu’au début de leur projet :) Alors, à voir peut être d’ici 6 mois – 1 an comment ils ont évolué :)

                Bon week-end à toi :)
                Arthur

                  Thomas Cubel

                  says:

                  @Arthur Cassarin-Grand : Merci pour ces infos :)
                  Des navigateurs, il y en a plein, ils ont chacun leurs ambitions, leurs valeurs, leurs fonctionnalités, etc. Google Chrome, c’est Google. A partir du moment où tu dis ça, tu sais déjà quelles sont les intentions derrière, surtout quand tu vois Google en 1998 et Google en 2015. Il n’y a pas beaucoup d’entreprise qui vont dans autant de secteur d’activité et qui gagne autant d’argent. Google Chrome pour moi est un navigateur sorti un peu de nulle part et qui s’est fait connaître par la communication intrusive de Google. Tu as déjà vu beaucoup de pub à la télé pour Firefox, Opéra ou autre ?

                  Vivaldi pour l’instant est en beta et a sorti un navigateur fonctionnel, rapide et c’est ce que je cherchais avant tout, je n’aime pas les usines à gaz.
                  Pour ce qui est de switcher ses comptes Google, je pense qu’on est tous d’accord pour dire que c’est la grosse merde de manière générale, même quand on a Google Chrome. J’aimerai avoir un service qui me permettrai de voir l’ensemble des analytics, des campagnes adwords, des search console de mes clients en un coup d’oeil sans avoir à naviguer à l’intérieur pendant des lustres, mais c’est compliqué. Pour le fait d’utiliser un compte Google, c’est très simple de se déco reco, Google a déjà pensé cela bien avant Chrome.

                  Bref, wait and see, Vivaldi n’a même pas un an de vie publique.
                  Bon week end à toi aussi, merci ;)

                Commentaires fermés.