SEO Secrets : Critique d’un Livre Passionnant !

Pendant l’apprentissage ou la mise à jour de nos connaissances en SEO, nous avons à notre disposition des tonnes de moyens et ressources comme les articles de blog, les livres ou encore les conférences.

Vu que je sais que le SEO Camp’Us Paris 2014 vient tout juste de se terminer et que vous en avez probablement plein le crâne d’avoir accumulé des informations, je vous propose de continuer de découvrir un écrit américain passionnant, au nom accrocheur, consacré au référencement : Search Engine Optimization Secrets par Danny Dover.

Alors là, comme j’en vois déjà beaucoup qui vont me dire “Ouai, mais il est en anglais ton truc… c’est nul et c’est chiant…”, je préfère vous prévenir que même si les Français ne sont pas amis-amis avec les langues, vous n’aurez, je pense, pas de mal à lire celui-ci. Il est écrit avec des mots transparents, des phrases simples et ça améliore même la compréhension du livre je trouve.

Puis franchement, ce bouquin en vaut vraiment la peine et ce n’est pas le seul outre-atlantique à proposer des informations quasi-exclusives dans ses lignes. Laissez-moi juste vous présenter l’auteur, et ça vous fera surement changer d’avis sur le sujet ;)

Danny Dover – L’Auteur

L’auteur de ce livre s’appelle donc Danny Dover, il a participé à l’élaboration de stratégies SEO chez Facebook, Microsoft, Comcast et plus encore. Pour vous donner un seul petit chiffre, il a réussi à augmenter le trafic SEO de YellowPages.com de 92 % ! A noter qu’il a été Lead SEO chez SeoMoz.org (aujourd’hui Moz.com) et Senior SEO Manager chez AT&T.

Aussi, il a participé à plusieurs centaines de petits, moyens et grands projets à travers d’autres entreprises dont la sienne (MakingItClick.com). Il a présenté son travail dans plusieurs articles de blog et magazines dont les célèbres Moz, Time Magazine, Smashing Magazine et PC World. Aujourd’hui, ses écrits ont été vus plusieurs millions de fois dans de nombreux pays du monde.

De plus, ce consultant SEO est rempli d’ambitions et de volonté à travers sa personnalité très aventurière. En effet, celui-ci a entrepris de réaliser ses rêves et ceux de nombreuses personnes en accomplissant une liste d’expériences à effectuer durant sa vie. Par exemple, il a décidé de visiter les 5 continents en une année, de monter son entreprise, ou encore d’escalader l’Everest.

Danny Dover est donc une personne avec beaucoup d’expérience SEO, sachant de quoi il parle, et qui aime profiter de la vie un max tout en partageant ses connaissances et expériences.

SEO Secrets – Le Livre

J’ai acheté ce livre après recommandation sur un forum SEO américain. En effet, je voulais savoir comment ils procédaient aux Etats-unis avec leurs clients (Prise de contact, budget, etc). J’avais déjà quelques infos sur comment cela se passait ici, mais ma personnalité curieuse voulait vraiment découvrir comment cela se passait aux USA (ils ont pas mal d’avance sur nous de mon point de vue).

Première impression

J’ai donc reçu le fameux bouquin et ma première surprise en l’ouvrant fut la mise en pages du livre. En effet, on peut remarquer les phrases importantes surlignées, entourées, avec notamment des commentaires de l’auteur dans la marge, comme ci celui-ci voulait appuyer sur un élément essentiel du texte. Au début, j’ai trouvé cela un peu bizarre pour la lecture, mais je me suis vite rendu compte de l’utilité de la chose. Bref, vraiment bien !

Annotations de livre

Les mots et phrases importants sont mis en avant

Sommaire détaillé

Ensuite, j’ai continué avec la lecture de la préface et du sommaire. On en apprend sur l’auteur, les co-auteurs, le livre, etc. A noter qu’ayant été écrit en 2011, les Google Panda et Penguin (entre-autres) ne sont pas abordé en tant que tel. On parlera à la place de liens non-naturels, de contenu de mauvaise qualité… mais pas du Google Zoo. En clair, c’est un livre basé sur les bonnes pratiques et les guidelines (qui sont elles écrites depuis un bon moment).

Je vous propose donc ci-dessous la version française du sommaire malgré son nombre incroyable de “SEO” (au risque de me faire frapper par un animal, mais je m’en fous !) :

  • Chapitre 1 – Comprendre le référencement naturel/SEO
  • Chapitre 2 – Réapprendre sa vision du web
  • Chapitre 3 – Choisir les bons outils SEO
  • Chapitre 4 – Trouver les problèmes SEO
  • Chapitre 5 – Résoudre les problèmes SEO
  • Chapitre 6 – Bonnes pratiques SEO
  • Chapitre 7 – Le processus de consulting SEO
  • Chapitre 8 – Audit SEO complet (Site d’informations)
  • Chapitre 9 – Audit SEO complet (Site E-commerce)
  • Chapitre 10 – Comprendre l’industrie SEO
  • Chapitre 11 – Les moteurs de recherche
  • Chapitre 12 – Optimiser les moteurs de recherche alternatifs
  • Chapitre 13 – Test, test, test
  • Chapitre 14 – Ressources SEO
  • Annexe – Assister à des conférences SEO

Comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup de sujets inédits (et de “SEO”), notamment avec les chapitres 7, 8, 9 et 13 qui sont pour moi encore trop peu abordé dans nos livres Français.

[box type=”warning” align=”aligncenter” ] Attention, je ne dis pas que les livres français sont mauvais et/ou incomplets ! Nous avons de très beaux livres comme “Réussir son référencement web” d’Olivier Andrieu, “Le guide du référencement web” de Mathieu Chartier ou encore “Réussir son référencement web” de Gilles Grégoire, et c’est sans parler des livres plus spécialisés comme “Optimiser son référencement WordPress” de Daniel Roch ou “Rédiger pour le web” d’Isabelle Canivet. Ce que je veux dire, c’est qu’on ne peut pas tout traiter en SEO, ça ne serait plus des bouquins de 600 pages à lire, mais des bibles de 6 000 pages (et encore). [/box]

Chapitre 1 et 2 – Compréhension SEO et vision du web

Le livre commence donc avec la compréhension de ce qu’est le SEO et notre vision du web (chapitre 1 et 2). On nous apprend le fonctionnement des moteurs, l’importance de la popularité, le fonctionnement du web, etc. Ce sont deux chapitres relativement généralistes que l’on retrouve très régulièrement dans les bouquins SEO. Le petit plus étant tout de même l’approche de l’auteur sur la vision du web. En effet, l’écrivain a eu la bonne idée de nous faire voir le web à une distance de 1000 pieds, 100 pieds, 10 pieds puis 1 pied. On pourrait très bien s’imaginer une espèce de Google Map montrant l’entièreté du web, puis le site, puis la page, puis son contenu. Approche vraiment très intéressante qui nous permet d’avoir une vue globale et plus précise.

Chapitre 3 – Choisir ses outils SEO

Ensuite arrive le chapitre 3 avec “Choisir ses outils SEO”. Cette partie est vraiment pas mal conçue puisqu’elle permet de faire le tour sur quelques outils en ligne et logiciels, tout en abordant les points importants à analyser. En effet, l’auteur nous explique par exemple ce que l’on doit regarder dans le code source, dans les en-têtes HTTP, tout en nous montrant comment nous devons utiliser Google Webmaster Tools, les toolbars SEO, ou plus encore. La liste des outils n’est bien évidemment pas exhaustive, mais nous permet tout de même d’avoir certaines bases pour effectuer des vérifications standards.

Chapitre 4 – Trouver les problèmes SEO

Et là, nous arrivons sur la première petite tuerie de ce livre, le chapitre 4 : Trouver les problèmes SEO. Ce n’est pas tant dans le titre que c’est une tuerie, mais plutôt dans son contenu. Le début de ce chapitre commence avec une méthodologie pour pouvoir effectuer un audit en 15 minutes. On nous indique comment préparer son navigateur, que regarder sur la page d’accueil, la navigation, les pages de catégorie/sous-catégories, le contenu, etc. On nous explique même une méthode pour regarder les liens. Franchement, j’ai testé, et sa méthodologie est vraiment pas mal (quoiqu’un peu basique).  A noté qu’il indique aussi comment effectuer un audit réputation en 5 min et comment on peut identifier les pénalités manuelles et algorithmique. Vraiment des bons points donc.

Chapitre 5 – Résoudre les problèmes SEO

Après, on enchaine avec le chapitre 5 sur “Comment résoudre les problèmes”. Chapitre important dans tout livre puisqu’il indique les solutions générales à tout problème constaté auparavant. C’est une partie qui reste assez classique même si on trouve des trucs et astuces exclusifs pour fixer des pénalités ou gagner du temps avec ses clients par exemple. A noter que l’auteur en a profité pour mettre des techniques de link building.

Chapitre 6 – Meilleurs pratiques SEO

Vient ensuite une partie relativement courante dans tout livre SEO, les meilleures pratiques (chapitre 6). Pas besoin de forcément rentrer dans le détail ici, mais on parle en gros de la conception des titres, des URL, de la structure du contenu, etc. Malgré les trois ans du livre, je trouve que les informations sont encore d’actualité, ce n’est que l’énumération des bases du référencement. Back to basics dirait Laurent Bourrelly.

Google en 1998

Revenons à l’essentiel

Chapitre 7 – Le processus de consulting SEO

Et vient enfin la partie qui m’intéressait, le processus de consulting SEO (chapitre 7). Ce chapitre était très important pour moi car je souhaitais vraiment comprendre l’approche client outre-atlantique à travers les cultures américaines et plus encore. Ainsi, on vous donne des solutions pour répondre aux questions difficiles de vos clients, on vous explique comment organiser votre premier rendez-vous, que donner en document de travail, comment calculer ses prix, etc. C’est une belle partie avec une vue globale sur le métier de consultant SEO, même s’il faut adapter certaines choses à notre pays.

Chapitre 8 et 9 – Réaliser un audit de site d’informations et d’e-commerce

Après viennent les chapitres 8 et 9 qui sont quasi-identiques, ce sont des exemples de sites et des exemples d’audits. Ce qui est bien, c’est qu’il propose de nous montrer ce qu’est un audit complet, comment le mettre en forme, etc. Ainsi, vu qu’il est construit comme un framework souple, cela vous permet d’avoir une trame pour débuter et améliorer vos documents. Tout cela est extrêmement intéressant, car cela permet de faire évoluer nos méthodes de présentation et plus encore. Il fait donc le tour sur l’introduction d’un audit, les scorecard, les statistiques, le trio technique, contenu, popularité, etc.

Chapitre 10, 11 et 12 – L’industrie, la recherche et les autres moteurs

Une fois les deux chapitres sur les audits dépassés, on se retrouve avec l’industrie SEO, les types de recherches, et l’optimisation des moteurs alternatifs (chapitre 10, 11, 12). Ce sont des chapitres plutôt standards, mais qui sont relativement bien écrit. On parle notamment de la pyramide SEO, des white/grey/black hat, des leaders de la communauté (américaine pour le coup), de la recherche universelle, locale, images, vidéos, mais aussi des moteurs alternatifs et site porteurs de trafic comme Facebook, Twitter, Amazon et plus encore.

Chapitre 13 – Test, test, test

Et là, nous arrivons sur la fin du livre avec une autre ressources très intéressante, les plateformes de test (chapitre 13). L’auteur nous explique comment mettre en place une plateforme de test, comment effectuer ceux-ci, comment exploiter les résultats et pourquoi il est important de les partager avec la communauté. Chapitre vraiment sympa pour ceux qui se poserait la question sur les environnements de test à mettre en place.

Chapitre 14 et annexes – Ressources et conférences SEO

Enfin, le livre se termine avec plusieurs pense-bêtes sur les optimisations on-page, erreurs, migration de domaines… Et fini avec une checklist SEO rapide, et un chapitre annexe traitant des conférences (lesquelles choisir, comment se préparer, que faire, etc)

Conclusion

Ce livre est très intéressant, il aborde beaucoup de points importants lorsque l’on est consultant SEO ou débutant, et nous donne les moyens de mettre en place des stratégies efficace. Je ne dirais pas qu’il est aussi généraliste et complet que les livres d’Olivier Andrieu, Mathieu Chartier et autre (en termes de référencement général), mais il donne vraiment les principes essentiels et se spécialise dans les petits secrets rarement dévoilés au sein des blogs ou livres.

Je dirais donc que pour son petit prix de 19.90€ et ses 433 pages, il est l’un des ouvrages anglais à posséder dans sa bibliothèque, même s’il date de 2011. Le tout est d’être ouvert en faisant abstraction des Panda, Penguin et autres animaux. Le livre a beau commencer à être vieux, il est axé sur une base essentielle de notre métier et permet vraiment d’avancer.

Voilà, c’est maintenant terminé pour cette critique de livre ! J’espère qu’elle vous aura convaincu ! La prochaine sera surement sur un auteur Français, mais je tenais vraiment à faire passer ma vision sur les ressources américaines : Elles sont cools, de qualité, et complémentaires !

En tout cas, n’hésitez pas à me dire si vous avez lu ce livre, s’il vous a plu ou si vous voudriez en savoir plus sur un chapitre en général !