Un WordPress éclair avec Wp Rocket !

Lors de mon article consacré à l’optimisation de la vitesse d’un site, vous avez été nombreux à me suggérer Wp Rocket en tant que plugin de cache pour mon WordPress. En effet, les plugins que j’avais cités comme Wp Super Cache, Ewww Image Optimizer et Gravatar Local Cache ne vous avez apparemment pas plus emballé que cela.

Et bien figurez-vous que quelque temps plus tard, j’ai eu la bonne surprise de recevoir un email de la team Wp Rocket. Celle-ci me proposait en effet de tester son plugin pour pouvoir comparer avec ma solution actuelle. Je me suis donc entretenu rapidement avec Jean-Baptiste qui s’occupe du webmarketing et du référencement chez Wp Rocket, et nous avons pu voir cela ensemble malgré mon serveur Nginx (une des raisons de l’utilisation de Wp Super Cache était la compatibilité avec mon serveur web et l’abondance des ressources pour Nginx).

Aujourd’hui, c’est donc mon retour personnel que je vous propose de découvrir ainsi qu’une petite interview de l’équipe. Tout cela afin de vous immerger au sein de ce projet très ambitieux !

Mon avis sur Wp Rocket

Comme je le disais en introduction, j’utilisais auparavant Wp Super Cache accompagné de Ewww Image Optimizer pour optimiser les images, et de Gravatar Local Cache pour les avatars dans les commentaires, du moins au niveau de WordPress. À côté de cela, j’avais (et j’ai toujours) APC et quelques optimisations de base.

Avec mon ancienne configuration, je dois admettre que j’avais quand même un temps de chargement relativement bon et de bonnes notes sur PageSpeed et Yslow, mais j’avais configuré les plugins et le serveur comme il fallait. Un débutant peut donc avoir du mal à tout configurer soi-même, surtout quand on connait le succès de WordPress auprès des néophytes.

Et c’est pour moi ici le premier gros point fort de Wp Rocket. Une fois mes plugins d’optimisations désactivés et Wp Rocket installés, il n’y a eu quasiment aucune configuration à faire. Je n’ai pas perdu de temps à configurer l’ensemble.

Bien sûr, on peut tout de même toucher à quelques options pour pouvoir minimiser les fichiers HTML, CSS, JS, et configurer deux ou trois autres choses, mais de manière générale, le plugin est autonome et ne nécessite aucune configuration particulière, même côté serveur. En clair, c’est transparent.

À côté de cela, les résultats sont aussi à la hauteur puisque sans aucune configuration, j’ai gagné un peu moins d’une seconde de chargement par rapport à mes précédentes optimisations, ce qui est vraiment pas mal, surtout quant on pense que je n’ai pas de CDN ou de sous-domaines pour les assets par exemple.

Verdict, j’ai gardé Wp Rocket pour le moment. J’attends de voir comment il va se comporter quand j’aurai un plus gros site, mais de manière générale, et à la vue d’autres tests sur le net, il a l’air de bien faire son boulot. J’ai en effet pu constater l’efficacité et le retour sur investissement de ce plugin premium. On paie peut-être une licence à 29€ (une seule fois au passage), mais le temps que l’on gagne à ne pas configurer les autres plugins revient franchement au même prix, voire plus quand on a un tarif à l’heure élevé.

En tant que professionnel, c’est donc particulièrement sympathique de pouvoir mettre en place une solution comme celle-ci afin d’améliorer le site de nos clients par exemple. Bref, Wp Rocket est un plugin simple, efficace et pas cher.

Description des fonctionnalité du plugin

Vue d’ensemble des principales fonctionnalités de Wp Rocket

Interview de la Team Rocket !

Bon OK, c’est un petit jeu de mots, mais comment ne pas y penser ! Bref, j’ai eu le plaisir d’interviewer l’équipe créatrice du plugin Wp-Rocket. Je vous propose donc ci-dessous leur présentation, un petit tour sur le plugin, son histoire, son équipe, et quelques petites autres choses vraiment cool ! Bonne lecture !

Qu’est-ce que WP Rocket ? Quel est son histoire ?

WP Rocket est un plugin de cache premium pour WordPress que nous avons sorti en Juillet 2013. Nous étions chacun des gros utilisateurs des plugins de cache existants (pour nous et nos clients). Nous étions cependant assez frustrés de l’existant : une configuration longue et compliquée (même pour des utilisateurs avancés) pour des résultats pas toujours optimaux.

Nous avons ainsi décidé de développer notre propre plugin avec ces deux impératifs : facilité d’utilisation et de configuration ainsi que efficacité en terme de performance.

WP Rocket est un plugin tout-en-un qui intègre nativement de nombreuses fonctionnalités : cache statique, minification et concaténation, compression gzip ainsi qu’un support réactif.

Comment est composé votre équipe ? Comment êtes-vous organisé ?

Nous sommes une équipe de 3 personnes :

  • Jonathan Buttigieg
  • Julio Potier
  • Jean-Baptiste Marchand-Arvier

Jonathan et Julio s’occupent principalement du développement du plugin et Jean-Baptiste du développement commercial. Nous nous occupons tous les trois 7 jours sur 7 du support en tour de rôle.

Julio travaille de chez lui dans le Nord, nos bureaux sont situés à Lyon où se trouvent Jean-Baptiste et Jonathan. Nous utilisons donc naturellement Skype ainsi que Trello pour la gestion de projet.

Pourquoi Wp Rocket est-il différent des autres plugins ?

Comme dit en introduction, nous reprochions aux solutions existantes d’être compliquées à configurer et perfectibles en termes de fonctionnalités.

Nous avons donc créé un plugin de cache tout-en-un avec de nombreuses fonctionnalités inédites, notamment :

  • Préchargement du cache automatique (à chaque mise à jour de contenu) et à la demande à l’aide de nos serveurs
  • Chargement différé des images (lazyload) en Javascript natif ne dépendant d’aucune bibliothèque (comme jQuery par exemple)
  • Préchargement des requêtes DNS
  • L’ajout des attributs de largeur et de hauteur sur les images pour éviter tout calcul superflu aux navigateurs
  • Compatilité avec WP CLI
  • Possibilité d’utiliser le plugin en marque blanche afin de masquer tout élément relatif à WP Rocket.

L’un des points essentiels est de  proposer un support disponible 7 jours sur 7 répondant en général dans l’heure. Le support est pour nous un élément essentiel de notre offre.

Quels sont les points forts et points faibles du plugin ?

Nos points forts sont multiples. Tout d’abord, bien que visible par peu de monde l’ensemble du code du plugin et propre, commenté et respectueux des standards de WordPress. Ainsi, chaque élément du plugin peut être modifié à l’aide de hooks et de fonctions.

Si vous avez envie de découvrir ce qu’on peut faire avec, nous vous invitons à découvrir plusieurs astuces sur notre blog : http://blog.wp-rocket.me

Au risque de nous répéter, il est inutile de passer 30 minutes à configurer WP Rocket. Dès l’activation 90% des bonnes pratiques de performances web sont mises en places. Un petit tour dans les options permet ensuite d’aller un peu plus loin :)

Ensuite, nous avons le support disponible 7 jours sur 7 pour répondre à tous les éventuels soucis.

Enfin, nous sommes des passionnés de performance web, notre veille constante et R&D sur le sujet nous permet d’ajouter dans notre Todo des nouvelles fonctionnalités pour les prochaines mises à jour.

Pour les points faibles y en a-t-il ? ;)

Comment faites-vous pour faire la promotion d’un tel plugin ?

Juste avant le lancement du plugin en France nous avions effectué une bêta privée du plugin. À la sortie publique, les testeurs heureux en ont fait la promotion.

Julio et Jonathan sont très actifs dans la communauté WordPress ce qui nous a permis de bénéficier d’une certaine visibilité à ce niveau.

Nous avons ensuite contacté différents blogueurs en leur proposant de tester notre solution. La grande majorité a été conquise et nous a ainsi offert un peu de visibilité.

Enfin, nous sponsorisons différemment événements. Ce fut le cas du dernier WordCamp Paris ainsi que la conférence Solopreneur. Nous prévoyons de sponsoriser des futurs WordCamp à l’étranger.

Pensez-vous que la vitesse d’un site soit vraiment un critère important pour une bonne visibilité dans les SERP ?

Depuis très longtemps, Google communique sur l’importance du temps de chargement. En parallèle ils font beaucoup de R&D à ce niveau et sortent des outils le service PageSpeed ou le protocole SPDY pour ne citer qu’eux.

Des observations qu’on ait pu faire, c’est qu’il y a une corrélation incontestable entre la rapidité d’un site web et son volume de crawl par Google.  En simplifiant, Google alloue de la ressource temps de ses crawler pour chaque site. Pour un même temps si le crawler peut parcourir 10 pages au lieu de 5 ce sera tout bénéfique pour vous. Il sera en mesure de crawler plus de pages et donc d’en positionner plus dans les SERP. Rappelons que c’est aussi dans l’intérêt de Google d’avoir à crawler des sites rapides pour ses coûts.

Pour ce qui concerne le positionnement en lui même nous n’avons encore rien remarqué d’absolument intangible. Néanmoins ce qui est sur c’est que la vitesse d’un site est un critère important pour vos utilisateurs. C’est ça le plus important !

Avez-vous d’autres projets à côté ?

Dans le cadre de notre entreprise WP MEDIA, nous réalisons en parallèle quelques prestations liées à WordPress (développement) à la performance (optimisation front-end et back-end) et nous proposons de la formation autour de ces sujets.

Nous développons également d’autres services/plugins sur lesquels nous communiquerons le moment venu :)

Un dernier mot pour la communauté ?

Que ce soit dans le cadre du développement logiciel ou tout simplement du SEO, le plus important est de penser en tout premier lieu aux utilisateurs et de tout faire pour lui plutôt que de concentrer ses efforts sur un algorithme. Le reste viendra tout seul :)

Jean-Baptiste, Jonathan et Julio de Wp Rocket

Jean-Baptiste, Jonathan et Julio de Wp Rocket

Conclusion

Wp Rocket est un projet jeune et ambitieux qui mérite une attention particulière. Il sait faire chuter nos temps de chargement rapidement puisqu’il ne nécessite quasiment aucune configuration. On ne perd pas de temps à comprendre d’où viennent les problèmes et autre. C’est donc une solution efficace pour les personnes étant sur un mutualisé, ne connaissant rien à la technique et/ou ayant soif de productivité.

L’équipe quant à elle, est à l’écoute, professionnelle, et réactive. J’ai pu constaté un véritable support et un sacré accompagnement. De plus, l’équipe sait se montrer passionnée et semble avoir des dizaines d’idées derrière la tête. Bref, un beau projet avec un beau staff !

Avant de terminer, je souhaitais remercier l’équipe Wp Rocket pour avoir pris le temps de me contacter et de répondre à mon interview. Bonne continuation à vous, en espérant que d’autres fonctionnalités et produits verront le jour dans l’avenir et que ceux-ci seront à la hauteur des premières impressions positives que j’ai pu avoir !

Pour vous autres, que vous soyez lecteurs habitués ou simplement de passage, n’hésitez pas à partager l’article et à laisser un message dans les commentaires ci-dessous !

Commentaires (3)

  • Jimmy Gagné

    Merci pour ce billet, il m’a franchement convaincu de tenter l’application de ce plug in.
    Mais à la veille d’une refonte de notre site web pour aller vers la boutique avec wootheme, je me pose la question si le plug in aidera aussi bien la performance du site? Avez-vous la réponse? Ou peut-être l’équipe de Rocket?

    27 avril 2014 at 15 h 43 min
  • Thomas Cubel

    Bonjour Jimmy,

    Merci pour votre commentaire ! Concernant Wootheme, j’ai déjà mis en place un système de cache avec Wp Super cache et la vitesse était plutôt cool, et ça fonctionnait sans souci. Par contre, j’ai cependant noté qu’avec Wootheme, le serveur y est aussi beaucoup pour quelque chose.

    Au début, le site était sur un serveur mutualisé entrée de gamme et il tournait au ralenti, même avec les plugins d’optimisations. Par la suite, on est passé sur un truc un peu plus musclé et c’était beaucoup mieux (Wootheme est gourmand par rapport à un simple WordPress).

    Conclusion, je pense que vous devriez tester Wp Rocket sur un serveur qui tient la route (si ce n’est pas déjà le cas). Au pire, je crois qu’il est possible de changer le site associé à votre licence si vous n’êtes pas satisfait. Vous pourrez alors l’utiliser pour un autre site. Il ne devrait donc pas avoir de souci à mon avis. Mais à confirmer.

    27 avril 2014 at 17 h 00 min
  • Jean-Baptiste

    Bonjour Jimmy,
    Merci de votre intérêt pour notre solution. Effectivement en fonction du thème et/ou de l’hébergement les résultats peuvent être différent.
    En tout état de cause la mise en place d’une solution de cache comme la notre ne peut être que bénéfique.

    28 avril 2014 at 10 h 19 min

Commentaires fermés.