Utilisation des réseaux sociaux par les professionnels du digital [Sondage 2019]

Résultats sondage réseaux sociaux secteur marketing digital

Vous avez été plus de 450 personnes à répondre à mon sondage de jeudi dernier (4 avril 2019) sur votre utilisation professionnelle des réseaux sociaux.

Avec ce questionnaire, il était question pour Stéphane Briot et moi d’avoir une tendance sur l’utilisation de certains réseaux par nos différents cercles professionnels (marketing, SEO, business, entreprenariat). Je dois dire que j’ai été agréablement surpris du partage et du temps que vous avez tous consacré à ce sondage.

Nous vous remercions donc pour votre participation, vous avez été d’une grande aide pour cette analyse.

Dans cet article, vous allez donc pouvoir découvrir les différents résultats pour chaque réseau social, à savoir : leurs fréquences d’utilisation, pourquoi vous les utilisez, ce que vous utilisez le plus pour trouver des réponses à vos questions et enfin, mon avis personnel. Stéphane fera de même prochainement dans un article dédié.

Résumé en vidéo

 

Pourquoi et comment ce sondage a t’il été réalisé ?

Avant de vous présenter les résultats, il me parait important de vous parler rapidement de la création de ce sondage et comment celui-ci a été réalisé. Cela vous permettra de saisir le contexte.

Tout d’abord, il faut savoir que ce sondage a été réalisé avec un objectif simple : connaitre mon audience ainsi que celle de Stéphane.

Ainsi, si vous bossez dans la mode, dans les voitures ou toute autre thématique, il est fort probable que certains chiffres soient biaisés ici (Instagram par exemple qui pourrait exploser en terme de fréquentation chez vous). Prenez donc bien le temps de remettre l’ensemble des chiffres dans le contexte.

Ensuite, vu que le questionnaire était anonyme, avant de rédiger cet article, j’ai pris quelques précautions et j’ai essayé de retirer un maximum de données incohérentes ou toxiques pour les résultats. Ceci dit, c’était globalement assez qualitatif donc les pourcentages n’ont pas vraiment bougés (merci LinkedIn).

Enfin, il faut savoir qu’une majorité de gens sont venus depuis LinkedIn et Twitter, donc cela a pu gonfler les chiffres de ces réseaux. J’en profite d’ailleurs pour remercier Stéphane Briot avec qui j’ai analysé ces résultats, Laurent Bourrelly, Olivier Duffez, Yoann Galipaud, Grégory Coste et tous les autres pour avoir relayé !

Résultats : Votre utilisation des réseaux sociaux

Maintenant que le contexte a été un peu mieux défini, je vous propose de passer aux résultats. Voici donc les fréquences d’utilisation, vos raisons d’utiliser chaque réseau, et mon opinion personnelle.

Linkedin

Réseau social professionnel par excellence, nous commençons avec LinkedIn qui se développe de plus en plus ces dernières années.

Fréquence d’utilisation : Pour environ 73% d’entre vous qui avez répondu, LinkedIn est utilisé tous les jours et environ 20% l’utilise quelques fois par semaine. La fréquence d’utilisation est donc élevé chez les personnes qui ont pris le temps de répondre.

Activités principales : Globalement, LinkedIn semble utile pour élargir son cercle professionnel, faire sa veille concurrentielle et informationnelle, trouver un emploi / une opportunité, pour travailler son image de marque / branding, pour trouver des futurs clients et communiquer.

graphique utilisation linkedin

Mon avis sur LinkedIn : Je ne cesse de voir LinkedIn sur le devant de la scène ces derniers temps et dans tout secteur. Ce réseau, qui a souvent été critiqué il y a quelques années, commence à sérieusement se développer grâce à ses utilisateurs qui croient en des informations de qualité. Nous pouvons facilement débattre, rentrer dans des conversations utiles, que ce soit pour son branding, pour vendre ou autre. Je continuerai de l’utiliser pour ma part et de soigner mes publications, car je trouve un réel intérêt.

Facebook

L’un des premiers réseaux sociaux du monde, et c’est encore le réseau qui détrône les autres sur le plan statistique dans beaucoup d’études.

Fréquence d’utilisation : 52% des sondés l’utilise tous les jours et 16% au moins dans la semaine. Egalement, c’est quand même 24% des interrogés qui ne l’utilise pas vraiment.

Activités principales : Les réponses montrent que les sondés utilisent Facebook pour voir ce que font leurs amis, pour voir l’actualité de leurs pages favorites, pour participer à des groupes de discussions. C’est également un lieu pour se détendre et procrastiner, mais aussi pour vendre, relayer des contenus.

graphique utilisation facebook

Mon avis sur Facebook : Personnellement, je dois dire que cela fait bien longtemps que je n’utilise plus mon compte Facebook pour le fil d’actualité ou pour les pages. Je l’utilise essentiellement pour Messenger et pour scanner rapidement ce que font mes amis. Après, pour des enjeux business, il peut être utile pour vendre via Facebook Ads, pour créer des micros communautés, mais je pense qu’il faut bien réfléchir à son investissement en temps, argent et plus encore avant d’y aller.

Twitter

On continue avec Twitter, qui est aujourd’hui essentiellement utilisé pour relayer des informations et faire sa veille.

Fréquence d’utilisation : 28% environ l’utilise tous les jours et près de 11% l’utilise plusieurs fois dans une semaine. On remarquera que 53% ne l’utilise pas vraiment.

Activités principales : Twitter semble surtout être un relais d’informations puisque la plupart des sondés y sont présents pour faire leur veille concurrentielle, pour capturer de l’information, pour relayer différents contenus. On remarquera quand même une bonne proportion qui échange, se détend, procrastine voire même utilise les SAV en ligne.

graphique utilisation twitter

Mon avis sur Twitter : J’utilise quotidiennement Twitter, je suis donc de ceux qui l’utilise tous les jours pour partager des informations, regarder ce qui se passe, pour relayer mes contenus personnels. Maintenant, Twitter a toujours eu pour moi cette réputation de réseau social incompris, inintéressant pour certains. J’ai une bonne partie de gens autour de moi qui ne comprenne pas l’intérêt. Je pense que c’est bien dans un milieu professionnel, à condition d’avoir une communauté active dessus pour “monitorer” et partager des informations.

YouTube

Moitié réseau social, moitié moteur de recherche vidéo, YouTube est une des plateformes que nous utilisons le plus, voyons cela de plus près.

Fréquence d’utilisation : Étonnamment, sur les centaines de réponses que j’ai enregistré sur le formulaire, YouTube renvoie un certain équilibre en terme de fréquentation. 27% l’utilise tous les jours, 31% quelques fois par semaine, 28% quelques fois par mois et 15% tout de même qui ne l’utilise pas.

Activités principales : En consultant les résultats, on remarque un intérêt assez fort pour la musique, mais vous êtes globalement sur YouTube pour vous divertir ou pour apprendre des choses. Il vous arrivent également parfois de faire de la veille avec cette plateforme.

graphique utilisation youtube

Mon avis sur YouTube : Rien que dans ce billet, j’ai posté une de mes vidéos, donc étant créateur de contenus sur YouTube, je ne peux que acquiescer que c’est un bon endroit pour partager de l’information, créer une communauté, apprendre des choses, tout en passant un peu de son temps à se divertir. Je reconnais assez bien les formats YouTube principaux dans ce sondage : soit divertissement, soit apprentissage.

Instagram

Avant dernier réseau analysé : Instagram. C’est l’un des réseaux montant ces dernières années, mais qui est parfois difficile à appréhender.

Fréquence d’utilisation : 42% d’entre vous n’utilise pas vraiment Instagram, 31% l’utilise tous les jours et environ 25% l’utilise fréquemment pendant la semaine ou le mois.

Activités principales : Instagram, pour vous, c’est pour vous détendre en grosse majorité, mais c’est aussi pour vous informer, relayer vos contenus, suivre vos confrères.

graphique utilisation instagram

Mon avis sur Instagram : Ce réseau social était l’un des gros points d’interrogation pour moi, j’avais du mal à savoir comment il était utilisé par mon audience. Mes suspicions étaient bonnes puisque globalement, c’est surtout pour votre image de marque, pour vous détendre que vous allez sur ce réseau. Il peut être intéressant si vous voulez montrer vos coulisses, votre vie, faire du “Lifestyle”, mais globalement, il reste assez limité et gourmand en ressource si c’est pour vendre par exemple.

Podcasts audios (Spotify, Google Podcasts, iTunes & co)

Pour beaucoup de personnes, le podcast audio va se développer en 2019. Ayant fait des podcasts vidéos via YouTube, il était intéressant d’avoir un avis là dessus.

Fréquence d’utilisation : A priori, la moitié des sondés n’écoute pas de podcasts. 10% en écoute tous les jours, 23% quelques fois par mois et 17% quelques fois par semaine.

Activités principales : Au niveau des podcasts audio, vous semblez d’accord sur le fait que vous écoutez des émissions pour apprendre des choses, pour vous détendre ou pour faire votre veille.

graphique utilisation des podcasts

Mon avis sur les plateformes de Podcasts : Etant un adepte des podcasts vidéos, j’ai eu le plaisir d’utiliser Google podcasts ces derniers temps et il fut intéressant de voir ces réponses, car je pensais que quelques personnes en écoutait seulement. Je pense qu’il peut être intéressant de développer ce type de format pour allier l’information / la valeur ajoutée à une sorte de proximité, pour donner de l’importance aux paroles. Ce n’est clairement pas pour tous les secteurs, mais à surveiller.

Quels leviers utilisons-nous le plus pour chercher ?

En bonus de ce questionnaire sur les réseaux sociaux, j’ai voulu poser une question assez large, mais qui en dit quand même assez long sur notre utilisation des leviers sociaux, du search et plus encore.

En grosse majorité, lorsque vous avez une problématique / une requête à formuler, vous utilisez :

  • Les moteurs de recherche comme Google, Qwant, etc.
  • Les messageries instantanées comme Messenger, What’s App & co
  • Youtube
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Les forums et groupes de discussions

Ce qui peut paraître assez étonnant pour certains c’est les messageries privées comme Messenger, What’s App ou même les SMS. Nous avons peu de contrôle sur ce qui est partagé là dessus, mais avoir une présence dans ces outils est probablement signe d’un certain branding, d’une bonne image de marque, d’un partage volontaire par les personnes. Quand on a des prescripteurs, c’est toujours bon à prendre !

Conclusion

Je voulais faire un simple paragraphe pour conclure, mais je me suis dit qu’il serait intéressant de vous donner mon avis personnel et un avis un peu plus neutre, général.

Ma conclusion générale

Si vous souhaitez connaitre davantage votre audience et connaitre les leviers à utiliser pour votre business ou celui d’un client, je vous recommande d’étudier votre entreprise, vos différentes cibles, vos concurrents et de regarder ce qui est envisageable de faire dans votre domaine et sous quelle forme.

Comme je le disais plus haut, si vous êtes dans la mode, Instagram n’aurait pas les mêmes chiffres que dans ce sondage, ils exploseraient tellement c’est utilisé.

Ainsi, prenez le temps de regarder les résultats ci-dessus et de prendre du recul sur ceux-ci. Allez taper sur Google, dans les moteurs de recherche des réseaux sociaux, essayez de voir comment vous pouvez innover. Posez vous également des questions par rapport à l’investissement que vous voulez mettre sur la table, que ce soit de l’argent, du temps, des ressources matérielles ou humaines.

Vous devez choisir des réseaux sociaux, des plateformes et des lieux qui vous correspondent, qui intéressent votre audience et où vous allez pouvoir faire quelque chose.

Enfin n’oubliez pas que toute personne spécialisée dans X ou Y réseau social pourra vous faire une stratégie, qu’elle soit simpliste ou extrêmement créative, mais mesurez ce que vous donnerez et ce que vous récolterez, c’est essentiel pour avancer sans perdre au change même si le test est particulièrement utile comme feedback.

Ma conclusion personnelle

Quand j’ai décidé de faire ce sondage avec Stéphane, je voulais connaître un peu mieux mon audience, essayer de voir si les comportements avaient changés par rapport à il y a quelques années. J’ai remarqué que Twitter avait changé en terme de fréquentation et d’activité, j’ai remarqué une augmentation assez conséquente de l’activité sur LinkedIn, et j’avais besoin de sonder autour de moi pour me faire une idée, une tendance.

A priori, mes efforts devraient se concentrer sur l’amélioration de mon site, à développer mon audience sur LinkedIn, à utiliser Twitter et YouTube comme canaux de diffusion et je pense tenter l’aventure des podcasts audios, puisque le format m’intéresse particulièrement. Quant à Instagram et Facebook, ils sont trop d’efforts pour moi, ma thématique et ne me correspondent pas.

Il faudra que je sois présent également ici et là sur le web et ailleurs, mais globalement, SEO + LinkedIn + Twitter + YouTube + Podcast, ça me va amplement.

Je laisse mon ami Stéphane donner son avis à son tour, vous pourrez apprécier son avis sous peu.

Lien vers les réponses : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeMTv48TgRgG27DFKVTWGZMhuSua9oF0Yf_MuFgQ6hKWnuULQ/viewanalytics

Lien vers le questionnaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeMTv48TgRgG27DFKVTWGZMhuSua9oF0Yf_MuFgQ6hKWnuULQ/viewform

Lien vers les réponses (Google Sheet) : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1bE3YwK_Yi62ovh6x9JMXmLg8486FTqq_R4xM1AngjUU/edit?usp=sharing

Photo par Tim Bennett surUnsplash

 

Commentaires

      Terrier Yoann

      says:

      Je pense que les réseaux sociaux spécialisé vont y gagner avec le temps au détriment d’autres. comme Linkedin qui faut le dire à un peut tué viadéo, les monstres comme facebook se sont un peu perdu à vouloir tout faire, Github par exemple que j’aime bien, qui est un réseau orienté développeur web et mobile.
      Je pense que ce type de réseaux sociaux vont y gagner nettement dans les années à venir, c’est mon point de vue

        Thomas Cubel

        says:

        @Yoann Terrier : Je suis plutôt d’accord. On a plein de sites et de plateformes spécialisés qui permettent d’avoir de la présence si on est dessus. Là j’ai pris les gros réseaux sociaux, mais globalement, c’est plein de petites “bulles” à l’intérieur (au niveau des groupes, des relations intercomptes, etc) et ça démontre encore une fois qu’un produit peut se spécialiser et devenir un leader dans sa thématique. Ton exemple de Github est bon, tout comme stackoverflow, les sites spécialisés dans X ou Y langages. Après, encore faut-il les trouver ;)

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.