Le SEO est Mort, vive le VVSSFC !

Bon, vu que c’est la mode en ce moment, aussi bien ici qu’ailleurs, je vous propose aujourd’hui un nouvel acronyme pour changer ce vieux terme moche, qui ne veut rien dire, et qu’on se traîne depuis quelques années maintenant : le SEO.

J’ai vraiment cherché des heures et des heures pour trouver le mien, il faut dire qu’avec l’importance que beaucoup d’entre-nous accordent à la définition de notre métier via un acronyme, il fallait que je marque le coup pour en sortir un qui nous correspondent.

Voici donc le grand, le magnifique, le seul, l’unique : le VVSSFC.

Pour ceux qui ne sauraient pas, auparavant, nous avions SEO pour Search Engine Optimization ou encore référencement naturel. Et bien aujourd’hui, pour moi (ou pas), l’avenir c’est le VVSSFC, on peut aussi l’appeler 2V2SFC, c’est plus court et c’est plus stylé, c’est mieux pour l’image que ça véhicule, je vous assure que j’ai lu cela dans un bouquin de marketing (en fait non) !

Non sérieusement, ça veut dire quoi ton truc ?

Ah oui… j’allais oublier de le préciser, VVSSFC c’est l’acronyme de “Vers une Visibilité Sans Se Faire Choper”. Il faut dire qu’avec le magnifique Zoo que nous a créée notre cher et tendre Google ces dernières années, je ne pouvais que mettre au centre nos petits Penguin, Panda et Colibri, c’est un poids et argument énorme face aux clients parfois sceptiques.

Vous imaginez maintenant vos locaux ? Votre pancarte ? Des grandes lettres magnifiques toutes droites sorties de l’imprimerie : Agence XXX – Votre professionnel VVSSFC. Putin c’est la classe ! Ça déchire ! J’en ai les larmes aux yeux !

Enfin bon, je pense avoir trouvé un bon acronyme, je vais surement le mettre dans toutes mes balises title, dans mes métas, dans mes textes, etc. Avec un peu de chance, je serais dans le top 3 sur la requête du même nom.

Ah et au fait, ne vous inquiétez pas, si ça ne vous est pas familier, ça va rentrer rapidement. Ca ne fait qu’une vingtaine d’années que le web existe, on a déjà eu deux termes : référencement et SEO. En 10 ans, avec un peu de chance, les gens auront adopté notre nouvel acronyme et auront compris que notre métier, ce n’est pas simplement de “faire de l’informatique”. Finger in the nose je vous dis !

Tu te paies notre tête là non ?

Hmm non, je n’ai rien contre les gens qui attache de l’importance aux choses inutiles :D

Plus sérieusement, blague à part, je verrais ce qui sortira avec le temps. Pour moi, ce n’est pas important. Comme déjà dit chez Miss SEO Girl par rapport à OAO, si c’est Brigade Anti-Filtre qui sort (qu’on appellerait BAF (pour foutre une baffe… Ok j’arrête !) ), c’est vendu. Je ferais juste en sorte que son inventeur se taise la prochaine fois.

Pour moi, le tout est de savoir vendre son truc, de montrer ce qu’on fait. Ce n’est pas seulement de dire qu’on est consultant SEO et qu’on réalise des audits, des optimisations, etc. Il faut savoir accompagner et savoir expliquer clairement ce qu’on fait aux clients. En d’autres termes, je pense que l’on n’a clairement pas besoin de s’appeler “Président de la République” pour montrer son importance, ses qualités, son savoir-faire, etc. En plus, la moitié des gens, pour ne pas dire les trois quarts, vous redemanderons de toute façon ce que ça veut dire SEO, référencement, OC/DC, OAO, UEO ou encore ma grosse blague de VVSSFC.

Finalement, tu veux en venir où ?

Nulle part, je voulais juste pousser un petit coup de gueule, car j’en ai marre de voir passer des billets sur des choses pareilles. Beaucoup de choses sont mortes, has been ou tout ce que vous voulez d’autre. Il y a un parfum dramatique qui ressort parfois dans tout ça et ça m’irrite comme dirait l’autre.

Sérieusement, je ne suis pas là pour viser quelqu’un ou me mettre à dos les gens, vous faites ce que vous voulez de vos blogs, mais débattre sur cela alors que notre métier, sans parler de terme, est parfois difficile à faire comprendre aux gens, c’est perdre son temps pour des choses secondaires.

Si vous n’avez toujours pas compris là où je veux en venir, je vous invite à regarder en complément le billet de Laurent Bourrelly ou celui de Miss SEO Girl. C’est pas l’appellation qui est importante, c’est l’argumentation derrière.