[Podcast EP.06] Victor Lerat – Création de sites et Stratégies SEO

[Podcast EP.06] Victor Lerat – Création de sites et Stratégies SEO

Pour ce 6e podcast SEO, j’accueille Victor Lerat, un gars qui n’a pas froid aux yeux et qui est arrivé au top des deux premiers tournois du Poker SEO organisé par Laurent Bourrelly et Paul Sanchez. Autant vous dire que ce monsieur a l’esprit de compétition et la stratégie dans l’âme !

Avant de vous présenter rapidement le contenu de notre discussion, je tenais juste à dire que ce podcast fût assez difficile pour moi. J’en suis navré, c’était la fin d’une grosse journée et les nerfs ont un peu lâché. Du coup, pour passer sur les erratums et les petits bugs/maladresses. Oui, j’ai dit 5e podcast et j’ai corrigé en post prod pour mettre 6e. Oui, je me suis marré de ma blague merdique sur le “roi du poker” que j’ai dites en introduction. Oui, je n’ai pas retrouvé tout de suite ce que je voulais dire à la fin de l’interview. Oui, j’ai eu du mal à tenir l’entretien de manière générale, je prends mon temps. Et enfin oui ! J’ai dit que le cocon sémantique c’était pas trop complexe, mais pas complexe à comprendre ! :D

Bref, ça vous fera peut être sourire, peut être même que vous vous foutrez de ma tronche, ce n’est pas grave, j’assume et je prends ! =)

Maintenant, pour revenir sur le contenu du podcast, petite présentation de Victor qui est issu d’un parcours assez informatique/webmarketing et qui est maintenant salarié à l’agence 404 de Nantes. On parlera de son esprit de compétition et de son pouvoir sur les cartes afin de voir si ça l’aide en référencement.

Ensuite, on continuera sur sa vision à propos de la conception d’un site et on passera notamment sur son projet Canada2015 basé sur une stratégie courte/moyen terme du fait du sujet traité étant la coupe du monde féminine 2015. Ainsi, on verra comment cela se prépare, comment faire pour gérer et éventuellement pérenniser un projet quasi jetable, tout en pensant que l’activité ne sera plus aussi forte après telle ou telle date, etc.

Après ça, on parlera de son article “Écoute, teste et ferme ta gueule” qui est là pour expliquer une opinion propre à lui : qu’il faut écouter, se faire son propre avis, essayer de détecter des messages subliminaux dans des articles, vidéos, commentaires… et tester pour voir ce que des actions pourrait donner, et plus encore.

Enfin, nous passerons sur divers autres sujets comme son blog, la création de liens, son site sur la mafia, et la fermeture des commentaires chez Laurent ;)

Bon visionnage à tous et bon troll par avance !

Commentaires (6)

  • Lionel – Yooda

    Interview très intéressante, merci à tous les deux.
    J’apprécie particulièrement votre intérêt pour la “communauté”.

    Merci les gars, a+

    1 avril 2015 at 14 h 05 min
  • Aurélien Berrut

    “J’ai pas du tout le niveau pour intervenir aux SEOcamp, SEOcampus ou autres…”
    Pas d’accord.

    2 avril 2015 at 15 h 54 min
  • Thomas Cubel

    @Lionel – Yooda : La communauté est très importante et l’image que nous transmettons aussi. Beaucoup entache notre profession et je pense qu’il faut parfois mettre le poing sur la table pour dire que non, nous ne sommes pas des brasseurs de vent.

    @Aurélien Berrut : Ton commentaire est court mais me/nous va droit au coeur. Je pense qu’il y a un peu de confiance en soi dans l’histoire et un peu de ce problème : nous sommes la jeunesse, la nouvelle génération qui a du mal à se faire une place. Je suis peut être un peu parano, mais le référenceur l’est beaucoup ^^

    2 avril 2015 at 21 h 08 min
  • Aurélien Berrut

    Thomas, je suis encore moins d’accord ! Sur le cas de Victor, mais également d’une manière générale : je trouve que les jeunes SEO sont beaucoup plus ambitieux et “moteurs” que la vieille garde qui a tendance à se reposer sur ses acquis et leur notoriété. Leur présence récurrente sur les events assure un nombre d’entrées confortable et auto-entretient leur gloriole. Mais quand on regarde les meilleures conf qui en ressortent, c’est bien souvent vers la relève qu’il faut regarder. Ne soyez pas si modestes ;-)

    2 avril 2015 at 21 h 30 min
  • Thomas Cubel

    Tu n’as pas tord, les jeunes ont beaucoup d’idées et ont la volonté de faire des choses, de travailler, il faut dire qu’on a connu le web tout petit ^^
    Je fais déjà des podcasts, chaque chose en son temps ;)

    2 avril 2015 at 21 h 53 min
  • Ewen

    Hello !

    Le SEO permet à chaque site d’exister et de vivre.
    Je rejoins et adhère à votre culture d’esprit à vous deux.

    Pour moi, le contenu est la base.
    Pour donner un retour d’expérience, comme vous invitez à le faire, j’en profite, en + qui est semblable au parcours de Victor, mais pas dans le sujet, davantage dans l’esprit, la passion et la compétition.
    Au final mon blog auto rank dans la SERP1 sur de nombreux mots-clés. Pour information, actuellement le site attire près de 800 visiteurs uniques par jour et il y a près de 2000 pages vues par jour.
    Bref, intéressons-nous à mon retour d’expérience dans les faits :

    Déjà,
    avec beaucoup de travail, pour arriver à cela dont 10 ans d’expériences acquise à bosser le web design, le web dev, le SEO, et même l’Automobile. Le tout dans seul but de tester le SEO naturel. J’ai donc décider de pas en parler de ce site, de pas faire de netlinking, ni de backlinks, ni d’en faire de pub, ni d’utiliser les réseaux sociaux. Je n’ai commencer à utiliser Twitter qu’en mars 2014, et Facebook avec un post à des heures assez libres.

    Bref, pour réussir en fait : le contenu, la passion, puis plus tard quelques individus qui ont cru dans le projet quelque années après.

    Le site a été lancé, en toute discrétion fin octobre 2012.
    De 2012 à l’été 2013, six mois de désert en termes d’audience… avec quelques 30 visiteurs par mois.
    Mais je me préoccupait pas de communiquer sur le site, juste d’écrire du contenu. Et du contenu assez dense, détaillé, sourcé, entre 1000 et 2000 mots et inédit ! Et les durée des visites/sessions me motivait !
    Techniquement, je tenais à la hiérarchie des titles (H1, H2, H3), les alt des images. Et surtout que le site soit une vitrine pour mon portfolio.

    Au cours de ma formation auto-autodidacte du Responsive Web Design dès 2011, de la typographie, du web dev, du SEO, j’ai découvert la Web Performance en 2013. Et là, j’ai donc appliqué tous ces bonnes pratiques sur le site. Le site a servi de test sur du vrai contenu, d’atelier, de garage, d’expérimentations : j’ai même réussi en 2013 à obtenir du Grade AA avec G PageSpeed et Yslow! Bref, techniquement le site était au top et le contenu aussi.

    Résultat le SEO et la Web Performance est pour moi + efficace accompagné d’un contenu dense et inédit.
    Le respect du HTML, de la hiérarchie des Titles (H1, H2, H3), les alt des images est la base. Le reste, est sûrement utile pour plein de choses ; je ne suis pas expert SEO loin de là. Chez moi le SEO est “très” naturel. Et maintenant, le site me permet même d’accéder au Salon de l’Auto avec accred !

    Deux raisons qui fait que j’ai comme cela : d’1 déjà pour tester en vrai si il y a moyen de ne compter que sur le contenu, sans le promouvoir… ou pas. d’2, je voulais véritablement acquérir par avant une légitimité technique et surtout en terme de contenu sur l’automobile ! C’est que quand j’ai reçu mon accred, en 2014, que là j’ai vraiment commencer à utiliser les réseaux sociaux, j’en ai aussi profiter pour apprendre à utiliser Twitter efficacement, pour moi.

    Après ça reste un projet perso, ça ne peut être pas adapter à tout et à tous. Moi j’ai une vision très Responsive du Web, avec passion Auto et passion/pro Web design comme moteur !

    Ah au fait, superbe podcast !
    @Thomas Et ravi de voir comment ton site a progressé, en tant que lecteur de ton blog depuis mai 2014.

    C’est marrant parce que pour moi la communauté SEO est très connu … sur le web, mais c’est vrai IRL, les gens c’est plutôt SEoO !? et c’est légitime tant c’est métier, comme la Web Perf, ou encore d’autres choses hors web, je pense chacun à son métier. Mais peu savent que le SEO leur permet d’exister et de faire vivre leur projet, mais le site se doit d’être techniquement au point, “bien fichu, légitime, qui tient la route” :D En fait notre métier brasse les SERPs mdr pas du vent, reste à le faire professionnellement.

    Enfin, je réagis avec le “… tu arrives ça fait 2 ans …” etc. De mon point de vue, connaissant ton site depuis mai 2014, pour moi ton blog est une référence en SEO. Après, il vrai que je ne suis pas trop connaisseur des autres blogs de + experts SEO avec des notions tels que silo, truc sémantiques, … ou autres ;)

    Bon bah heureusement qu’il y a les commentaires :D
    Mais ça été un grand et bô moment cette histoire.

    3 avril 2015 at 4 h 45 min

Commentaires fermés.