Cohérence en SEO : l’infiniment grand et l’infiniment petit

Cohérence en SEO : l’infiniment grand et l’infiniment petit

1 centimètre = Un mot = Un mot parmi tant d’autres, au sein d’une phrase composée de verbes, de sujets, de compléments… Chaque mot est à sa place et possède son utilité pour former une idée, une parole, un langage, une signification.

10 centimètres = Un ensemble de mots et de la ponctuation = Une phrase, plusieurs phrases, un paragraphe, chacun à un endroit bien précis pour donner des arguments, des explications, de l’information… On utilise la ponctuation pour créer un rythme, une lecture, donner du sens à ce qu’on écrit, faire une intonation particulière.

1 mètre = Une page web = Un contenu traitant d’un sujet situé dans une certaine thématique qui comporte plusieurs axes plus ou moins détaillés et qui sont plus ou moins proches d’un sujet principal. Quand on réalise un bon contenu et une bonne stratégie éditoriale, c’est souvent cohérent dans la lecture et on n’a pas de données en trop,c’est bien segmenté. Cette page, si elle a une bonne cohérence, qu’elle est à un bon endroit du site et liée correctement, va ranker facilement, surtout si elle utilise les bons mots pour parler du sujet. Avec les backlinks thématiques en plus, ça marche encore mieux car ceux-ci définissent l’idée par leur contenu et le contexte autour du lien.

10 mètres = Un ensemble de pages web = Un petit cluster qui contient la première page où il est créé des liaisons avec des liens qui font référence, à la base, à un sujet plus ou moins précis. Cet ensemble, si c’est encore une fois bien rangé et bien conçu, va ranker car l’ensemble est cohérent. Ça peut être une partie de ce qu’on appelle un cocon sémantique et si on a du lien, ça performe mieux encore. Finalement, on « définit » une page, ce qu’elle représente, son sens avec une ou plusieurs autres pages. On a un dégradé, un glissement.

100 mètres = Un ensemble d’ensembles de pages web = Un cluster qui englobe un autre cluster plus ou moins gros. Pour exemple, la thématique « cuisine » qui renferme la « cuisine (faire la ) », la « décoration de la cuisine », « les rôles dans une cuisine » ou autre… Cet ensemble est encore plus puissant, car s’il est, encore une fois, bien rangé et bien conçu, tout est défini par un ensemble de pages qui définissent elles-mêmes d’autres pages et donc des sujets, des sens, des “qu’est-ce que ça veut dire ? Qu’est-ce que ça renvoie ?”. Les backlinks sont dirigés sur chaque page précisément et se référencent tour après tour très facilement, car nous avons fait un bel ensemble, avec des bons mots. Un blog culinaire fait un backlink vers les recettes de cuisine, un architecte fait un backlink vers une décoration de cuisine. Cohérence encore une fois…

1000 mètres = Un ensemble de clusters, une grande thématique ou un ensemble de sites (tout dépend du projet) = Des ensembles énormes englobants des clusters eux aussi énormes qui englobent des sous-ensembles de pages qui englobent des pages. C’est l’infiniment grand et l’infiniment petit, tout dépend devce que nous regardons de 1 centimètre à 1000 mètres, ou plus, ou moins.

Tous ces sites, ces projets, ces énormités, ces clusters, ces pages, ces textes, ces mots… sont interconnectés entre eux et fournissent des signaux, des références à droite et à gauche par l’intermédiaire de liens visibles, de « jus thématique », mais aussi de liens non visibles, exploité par un système, un algorithme, un logiciel, notre œil, notre cerveau. La sémantique prend tout son sens, car tout est précisément à la bonne place, au bon moment et cohérent.

Un bon travail SEO commence par la cohérence. Ayez un travail commun avec toutes les équipes, ne travaillez pas chacun dans votre coin et surtout, pensez à ce que vous êtes en train de faire à plusieurs niveau/points de vue. Ce qui n’est pas cohérent sort du lot et est intrus, détectable et potentiellement pénalisant à différents degrés.

PS : Je promet que je n’étais pas sous l’emprise de quoique ce soi en écrivant cela. :)

Commentaire (1)

  • Mitseo

    “PS : Je promet que je n’étais pas sous l’emprise de quoique ce soi en écrivant cela. :)”
    Sur ??? =D

    Non, ce que tu dis est vrai, ça fous le vertige, dans cette immense toile, la question étant concrètement comment tisser sa petite partie de manière optimal et roiste. D’un point de vue cohérence, chaque construction à sa cohérence, qu’on soit SEO ou non, le truc c’est de rentrer dans la définition de cohérence de Google et ça c’est autre chose.

    12 janvier 2016 at 9 h 40 min

Commentaires fermés.