Comment les internautes font-ils leurs recherches ?

Comment les internautes font leurs recherches

Quand on s’intéresse au monde de la recherche web et plus précisément au référencement naturel, l’une des premières difficultés que rencontrent les débutants est le fait de “se mettre à la place des internautes”.

Beaucoup de personnes pensent que les gens tapent simplement un mot clé / une requête sur Google, puis cliquent sur le premier résultat pour ensuite faire une action positive pour l’entreprise en face (achat, abonnement, clic sur les pubs, lecture, etc).

Cela peut arriver qu’un comportement soit très rapide lorsque Google est efficace au niveau de sa réponse et que le site propulsé en première page est le meilleur pour toutes les demandes de cette requête.

Cependant, énormément de comportements se font sur plusieurs requêtes, sur plusieurs sites, et il serait contre productif de penser qu’il faut simplement faire une page optimale et se positionner numéro 1 sur une requête pour devenir le roi du monde.

L’objectif de cet article est donc de vous enlever des idées reçues et de prendre du recul sur comment les internautes font leurs recherche. Et vous verrez que ce n’est pas si simple que cela !

Vidéo explicative

Observez-vous naviguer sur le web !

Le premier exercice utile quand on veut comprendre comment les internautes recherchent, c’est déjà de se regarder rechercher soi-même.

  • Que faites-vous quand vous souhaitez chercher un produit ?
  • Que faites-vous lorsque vous souhaitez trouver une information sur un sujet ?
  • Que faites-vous lorsque vous souhaitez trouver une musique, une vidéo ?

Dans l’ordre, vous allez peut-être sur Google, vous cliquez sur Google Shopping ou une publicité, ou vous pouvez même aller directement sur Amazon pour commencer. Puis vous allez comparer les prix, les marques, les couleurs, les caractéristiques d’un produit… Cela fait déjà pas mal d’étapes pour quelqu’un de “décidé”.

En ce qui concerne la recherche d’une information, si c’est une définition que vous cherchez, vous allez avoir peut-être seulement besoin de la petite boite en haut de Google (que nous appelons position zéro), ou bien vous allez aller sur le site d’un dictionnaire réputé ou bien un blog qui vous donne des explications plus concrètes.

Enfin, pour votre musique ou votre vidéo, vous pouvez faire le choix d’aller la consulter sur Google, de cliquer sur l’onglet vidéo de Google vidéos ou bien vous pouvez aller sur YouTube ou même Spotify pour une musique.

Bref, vous partez généralement de votre besoin primaire, et en fonction des connaissances que vous avez, vous allez utiliser votre ordinateur, votre smartphone, votre tablette, votre assistant vocal, puis vous allez taper une ou plusieurs requêtes pour reformuler/affiner votre demande, puis vous aller passer sur tout un tas de sites / contenus pour pouvoir étudier les différentes réponses. Une fois le grand tour terminé, vous passez à autre chose avec une fermeture de votre fenêtre ou bien vous changez d’univers.

En clair, vous faites beaucoup de mouvements et vous ne vous en rendez même plus compte que vous faites des recherches tout le temps, c’est automatique.

Gardez donc toujours à l’esprit cela lorsque vous ferez du référencement naturel, du marketing ou même simplement votre site. Les gens sont des êtres humains qui ont parfois des comportements complexes et souvent automatiques, et il faut faire avec.

Vive les flux d’utilisateurs

Nous en parlerons plus en détail un peu plus tard dans un autre guide, mais lorsque vous ferez votre stratégie marketing et plus précisément votre stratégie de référencement naturel, vous allez devoir régulièrement penser les choses sous la forme de “flux d’utilisateurs”.

Chaque personne est unique et aura sa propre lecture du web, sa propre manière de chercher de l’information, mais beaucoup de gens utilisent tout de même les mêmes requêtes pour faire leurs recherches et l’être humain se laisse tout de même porter un minimum parce ce qu’on lui propose.

Ainsi, il va bien souvent y avoir des étapes essentielles comme les suivantes :

  • J’ai un problème.
  • Je recherche des informations par rapport à ce problème.
  • Je navigue sur quelques sites de confiance et autoritaires dans le domaine de mon problème.
  • J’affine ma recherche et réalise une véritable investigation pour trouver LA réponse à mon problème.
  • Je décide que X ou Y réponse est la solution et je passe à autre chose.

Vos pages, votre structure au niveau du site, votre stratégie, vos mots clés vont donc devoir s’imbriquer les uns par rapport au autres pour que les comportements se fassent rapidement et simplement.

Il est donc utile, notamment avec ce que je vous ai dit au début de cet article, de se mettre à la place des gens, d’imaginer leurs cheminements, comme vous pourriez le faire au quotidien. Nous verrons cela plus loin dans le chapitre dédié à l’étude de ses cibles et du marché.

Gardez simplement à l’esprit que les internautes ont des comportements avec des actions, gestes multiples et qu’il faut visualiser et prendre conscience de ces cheminements utilisateurs et des flux qui pourront venir de Google, de plateformes comme YouTube, Amazon ou quoique ce soit d’autre, même hors web.

Conclusion

Les internautes, tout comme vous, utilisent leurs smartphones, leurs tablettes, leurs ordinateurs, leurs assistants vocaux. Ils peuvent aller sur Google, mais également sur des gros sites comme Amazon, YouTube ou un site qu’ils connaissent.

Ils vont cliquer, naviguer, formuler des requêtes et essayer de trouver réponse à leur demande, que ce soit sur le web ou dans la vie hors web (chez le médecin, dans un magasin, etc), et peuvent aussi venir par les réseaux sociaux, ou par recommandation ou par la publicité…

Bref, il y a plein de points d’entrée, plein de points de sortie, et des flux d’utilisateurs se déplacent de pages en pages, de lieux en lieux, d’étape en étape. C’est comme dans un magasin… Si on ne trouve pas notre bonheur dans un rayon, on va dans un autre rayon, ou sinon on change de magasin.

Tout cela peut paraître anecdotique voire même inutile pour certains, mais je vous assure que se focaliser sur un mot clé tapé sur Google et penser à faire une seule page est dangereux et très souvent constaté dans mon métier.

Voyons maintenant ce qu’est réellement un moteur de recherche.